Limoges, ville créative de l’Unesco

Avec Bordeaux, Limoges est une des villes où je suis allée le plus souvent depuis 2001. Nous sommes sur la route du Cœur de Lion. C’est une ville bien agréable a  »little enclavée ». Limoges a une empreinte historique forte avec sa Cité et sa Ville Haute. Elle est même labellisée Ville d’Art et d’Histoire. Mes coups de cœur restent le jardin botanique et la gare des Bénédictins. Sa coupole de 27m de diamètre est admirable. Une des spécialités de la ville est la porcelaine (cf la fontaine devant la gare).

GARE DES BENEDICTINS

GARE DES BENEDICTINS

De 1994 à 2006, j’ai participé au concours de nouvelles Arts et Lettres de France. A l’occasion d’une remise d’Accessit, un collègue d’écriture a joué les city-guides. Une promenade dans le cœur historique permet de contempler le Jardin de l’Évêché / jardin botanique, la cathédrale saint Étienne, le musée des Beaux Arts, la cité des métiers d’art, de beaux colombages, des petites rues pavés pleines de charme.

cathédrale saint étienne

cathédrale saint Étienne

JARDIN DE L’ÉVÊCHÉ

JARDIN BOTANIQUE

CITE DES MÉTIERS D’ART

A l’occasion d’un entretien d’embauche, je me suis rendue à Montmorillon (cité de l’Écrit). Montmorillon s’impose comme une  »lovely town » avec un esprit assez proche du village de Shakespeare. Même sous la pluie, ce village peux redonner le sourire au passage d’une petite rue, de la découverte d’une belle devanture de boutique … Comme beaucoup de cités où le patrimoine historique a été bien conservé, la ville regorge d’artistes et d’artisans maîtrisant d’anciens savoirs-faire. Un film de capes et épées pourrait y être tourné sans surprise !

Montmorillon, cité de l’écrit

Si je devais te conseiller un restaurant ce serait le Roman des Saveurs car il est accessible, savoureux et en prime il donne une très belle vue sur le pont et la Gartempe (en bord de l’eau). Il a d’ailleurs été remarqué par un certain guide en 2019.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En repartant de Montmorillon, je me suis arrêtée au centre de mémoire d’Oradour sur Glane. Traverser les vestiges de ce village détruit te déchirera les entrailles, pompera ton énergie et te videra sur le plan émotionnel. C’est très différent de l’entendre, de le lire et d’être sur place. C’est le reste d’une Histoire mondiale que l’on rêve de mettre volontiers de côté. Comme dirait mon  »BP », »l’Histoire est toujours à recevoir avec un regard critique car elle est écrite par les vainqueurs et il ne faut jamais oublier le déclencheur. C’est comme dans les livres, le plus important ce sont les 3 premières pages, les 3 centrales et les 3 dernières, ce sont elles qui font que tu liras ou non le reste de l’histoire … » 

dove-1861791_960_720

FOCUS
Toulouse – Limoges
Y aller : en train (2h) / en voiture (4h30 par la RN)
Limoges – Montmorillon : 1h30 (voiture)
Montmorillon – Oradour sur Glane : 1h15 (voiture)
Lieu d’hébergement : chez une tante

©fbscnv / pixabay