Une artiste rêveuse

Site de peinture

– Salut Florence. Alors dis-moi, comment as-tu débuté dans la peinture ?
– Il y a plusieurs artistes dans ma famille maternelle.

– Quel est ton parcours ?
– Au collège, j’ai pris des cours de dessin avec Stéphane Ciona-Rossanditch. J’ai fait l’option arts plastiques au bac et confirmé que l’art plastique au sens académique n’était pas ma tasse de thé ! J’ai eu la chance d’avoir un professeur passionné d’histoire des arts au lycée. Les cours de conception graphique avec Rosendo Li m’ont fait progresser.

– Un texte fondateur ?
La leçon de peinture au Bois d’Amour de Gauguin à Paul Serusier à Pont Aven en août 1888. « Comment voyez-vous ces arbres ? Jaunes, et bien mettez du jaune, le plus beau jaune de votre palette. Cette ombre ? Plutôt bleue, peignez-la avec de l’outremer pur. Et ces feuilles ? Rouges, mettez du vermillon.»

– Ce dont tu es la plus fière ?
– Avoir presque réussi à me hisser à la hauteur du master 😉 en reproduisant la carte du Maroc cosignée avec ma grand-mère.

carte-maroc-sauvegarde-flo-021117

Quel est ton style ?
Mon style a beaucoup évolué. Mes compositions racontent des plus en plus des histoires, portent à l’évasion, la lumière et l’harmonie des couleurs sont très importants.

050116_pasdedeux

– Quel est ton plus beau souvenir artistique ?
– Ce moment où j’ai trouvé et affirmé mon style de peinture !

– Quels sont tes sujets de prédilection ?
– La nature, le couple, les photos de voyages, les couchers de soleil, les lumières des paysages, mes neveux & nièces …

– Ton actu ?
– Je cherche des salles pour exposer 🙂

– Qu’est ce qui te motive le plus dans la ville de Toulouse ?
– La luminosité, la palette des couchers de soleil, la chaleur de la brique rose, le centre historique et surtout pouvoir prendre le temps.

Presse : Article Toulouse Infos