I1 – arrivée à Florence

Porter le même prénom qu’un ouragan et une des plus belles villes artistiques et culturelles d’Italie, ce n’est pas commun ! En 2010, j’ai fêté le nouvel an à Florence en Toscane. C’est d’ailleurs ce qui a lancé la tradition d’assister à un spectacle le soir du 31 décembre.

Capture d_écran 2018-12-17 à 10.48.27

Notre bus est arrivé à Florence avec un peu de retard car nous avions rencontré des imprévus à Montpellier et Marseille. Le conducteur a ensuite fait demi-tour sur l’autoroute car le bus avait dépassé Piacenza (ville où les passagers pour Venize ont changé de bus).

Se déplacer ?

Pour découvrir la ville, il faut d’abord parler. La première barrière est la langue même si tu as fait du latin, que tu speakes a little english et que tu as pris soin d’emmener un dictionnaire d’italien ! Merci à la Caroline de Toscane qui m’a offert mon premier ticket de bus, celui qui m’a permis d’avancer.

Bus 14 A : Arrêt piazza della stazione (gare) – Bus 14B : direction hôtel.
Conseil : prendre un ticket de bus Touristo valable 3 jours (12€)

giphy-3

Où manger ?

Visiter l’Italie c’est aussi adhérer à un état d’esprit, la dolce vita ou dolce farniente. C’est prendre son temps … y compris pour manger !

La gaufre à l’italienne est plus sucrée que la française, mais avec le nappage chocolat, C’est une vraie tuerie !

Pizzeria canto de netti (19,80 €) : je me souviens d’avoir flashé sur la décoration et le rappel de la brique rose. Les ravioli sont une entrée ou primi piasti.

1465844_726199597407483_1534611756_o

Vous auriez dû voir ma tête quand j’ai réalisé que sur ma pizza : les fruits de mer étaient frais, avec les coquilles pour les moules et la peau des crevettes 😉 authentique 100 % !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pizzeria – snack  »Le panche » (13,10 €) : la pizza est à la mozza et non au gruyère.
Important : boire de l’eau de bouteille uniquement, l’eau du robinet n’est pas potable.

Visites

Santa maria de Novela, l’église des dominicains 1221 (3,50€)

Les œuvres de valeur artistique inestimable :
– les fresques de la Trinité de Masaccio,
– la croix de Giotto, le crucifix de Brunelleschi,
– la Madone à l’Enfant Duccio de Boninsegna (1285)
– la Chapelle Strozzi, la chapelle Tornuabuoni …

Règles : photos interdites, pas de débardeurs ni de bermudas, pas de téléphones portables.

Piazza del Duomo, Santa Maria del Fiore (4€), Battistero (4€)

Santa Maria del Fiore dite Duomo (la maison) est la cathédrale de Florence. Le projet de cette église s’est construit sur cet esprit  »une maison de prière pour tous les peuples ». Les travaux ont commencé en 1296 et se sont achevés en 1446 avec les chefs d’œuvres architecturaux proposés par Brunelleschi. C’est un des lieux les plus emblématiques de la ville. Il y a toujours une foule immense.

Musée des inventions de Léonard de Vinci (7€)

A visiter avec les kids, les machines et invention devraient leur donner pas mal d’idées de construction.

La galerie dell’ academia (6,50€)

Il faut s’armer de patience car l’attente est assez longue (>30 min.)  Bon, contempler David de Michelange n’a pas de prix !

Capture d_écran 2018-12-17 à 18.56.31

Maison de Dante

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pinocchio, les masques, deux emblèmes

Impossible de visiter les magasins de jouets en bois sans s’attarder sur Pinocchio, un des emblèmes star, comme les masques.

 

© photos : fbscnv

Pratique

Y aller : en car
Départ de Toulouse : 14h45
Arrivée hôtel Corolle (quartier Careggi) : 10h30
Durée du trajet : 20h
Changement : Piacenza (passagers en direction de Venize)
15 min d’arrêt toutes les 2 h.
Retour : 01/01 de nuit – Arrivée : 02/01
Coût total du séjour : 714 €
Formule (trajet + hôtel + petits déj) : 356 €
Essentiel : prendre ses chaussures de randonnée.

Planning

  • 29/12 => départ 14h45 trajet aller
  • 30/12 => arrivée 10h / grand soleil / Visites
  • 31/12 => grand soleil – visites
  • 01/01 => grand soleil / visite de Pise / retour sur Florence
  • 02/01 => trajet retour