I3 – Direction Pise

En ce 1er janvier 2011, sur la piazza della signoria, on assiste au ballet des touristes désœuvrés qui errent en quête d’occupations ! J’aimerais visiter la Galeria Degli Uffizi. Elle est fermée. J’aurai pu me renseigner en amont, planifier mon voyage. Je ne l’ai pas fait. Mon seul cap était visiter Florence, juste y aller. Pour le reste, j’ai improvisé une fois sur place. C’est ce qui m’a poussé à prendre le train direction Pise … 

giphy-4

De la gare, le mieux est de remonter à pied en direction de la Fortezza di san gallo, puis le long du fleuve Arno. Ainsi, on peut apercevoir chaque porte. C’est une ville avec un aspect assez vieillot pour être honnête. Une dizaine de monuments lui donnent ces lettres de noblesse.

Les termes romanes

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le jardin Scotto

Coup de cœur pour le côté exotique de ce jardin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est sûrement une des rues les plus étroites de la ville mais les vitraux sont intéressants.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le palazzo dei Cavalieri

piazzo dei cavalieri

La tour & le duomo piazza de miracoli

C’est le point d’intérêt qui concentre l’attention de tous les badauds. Pourquoi est-elle penchée déjà ?

Et voilà un des symboles qui prend tant de place dans les mythes …
la louve avec Romulus et Rémus, petit clin d’œil à tes cours d’Histoire ou de latin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Visiter Pise prend l’après-midi guère plus. Si tu peux aller faire un tour à Sienne (à 1 h de Florence en car), la ville vaut vraiment le détours.

Où manger ?

  • près de la gare à Pise
  • au caffe Scudieri à Florence, c’est une véritable institution qui existe depuis 1839. Ce sont les meilleurs pâtisseries et chocolat chaud que j’ai goûté 😉

Départ : hôtel Corolle (22h30)
Changement : Piacenza (passagers en provenance de Venize)
Arrivée : gare de Toulouse 17h30
Retour by car – durée : 20 h
un arrêt de 15 min toutes les 3h.

©photos : fbouscaren

Publicités