Les seigneurs de la Terre

C’est un acte engagé si l’on peut dire que de partir plus vite et plus tôt de vacances pour participer à l’étape 17 du Fermes d’Avenir Tour. Je me suis donc concentrée sur Poucharramet (à proximité de Muret et de la base scoute des Villières).

Objectif : rencontrer un auteur engagé lors de la conférence du 4 août sur le thème ’’la BD, comme outil d’éveil des consciences’’. Allez, je vous emmène au domaine du Varès ! Pour vous y rendre, vous passerez à proximité de 3PA (l’école de transition écologique européenne – inauguration le 27/10) et d’Érables 31 (groupement d’agriculture biologique). Vous garez votre voiture sur un chemin de terre et partez à pied. Vous passez au milieu des tentes, campings cars et remontez la pente pour arriver à l’accueil. Surprise inattendue ! Derrière l’accueil, vous découvrez la piscine ! Face à vous se trouvent plusieurs chapiteaux délimitant les espaces d’activités et de restauration. On sent l’expertise logistique ! Arrivés avec un peu de retard, vous vous installez sous le chapiteau car la conférence a commencé.

Fabien Rodhain est un auteur et scénariste authentique avec un parcours atypique : évoluer du management informatique au ‘’coaching’’ vers l’écriture, c’est un cap ! C’est une belle rencontre, dont celle d’une certitude partagée : oui, aujourd’hui on s’engage autant (voire plus) avec notre carte bleue qu’avec notre bulletin électoral. Alors c’est un acte engagé que celui de lire (acheter/louer) la BD ‘’les Seigneurs de la Terre’’. Voilà un premier acte de changement et d’engagement : et si vous lisiez la BD ? Et si vous la partagiez autour de vous ? La préface du tome 1 est de Pierre Rabhi, celle du tome 2 de Yann Arthus Bertrand, celle du tome 3 de Vandana Shiva, celle du tome 4 est de Claude Gruffat (Biocoop) … 😉

D’une rencontre au FAT au Festival de Rieux-Volvestre
Après avoir rencontré Fabien R., une certitude acquise : voir cette pièce est essentielle ! J’ai décidé de participer au festival de Rieux-Volvestre car il était sur le thème de la ‘’Terre et de l’Humain’’. Le thème de cette pièce faisait le lien avec toute la réflexion sur les statuts de l’association Avenir de Prépavin. C’est ce que l’on appelle agir en cohérence. ‘’Des Semences et des Hommes’’ est une correspondance épistolaire écrite par Fabien R. Elle dénonce les impacts des OGM et de Monsanto avec une énergie positive. Ce livre a été mis en scène et joué lors du festival de Rieux-Volvestre le 5 août à 17H. Sur scène, deux comédiennes impactantes ont lu des lettres captivantes et vibrantes. Dire permet de faire vivre un grand moment d’émotion. A travers cette pièce, le pouvoir des mots est donné au féminin. A ce féminin très précis que l’on trouve en chaque femme comme en chaque homme : ‘’Prendre Soin de la Vie’’ pour citer Fabien R. ‘’Prendre soin de la Vie’’ fait écho aux principes de la Permaculture : prendre soin de la Terre, prendre soin des Hommes, et partager équitablement. Voilà un deuxième acte de changement et d’engagement … et si, vous alliez voir la pièce à plusieurs ? 😉

Du Festival de Rieux-Volvestre à l’Agora Compagnons Scouts et Guides de France 2017

‘’Prendre soin de la Vie’’ fait aussi écho au thème de l’agora compagnons qui se déroule à Toulouse du 28 au 30 octobre. En effet, le thème de cette année est ‘’prendre sa place’’ (moi, l’autre et le monde). Prendre sa place c’est ‘’assumer ses qualités, ses défauts, ses valeurs’’. C’est ‘’accueillir la différence, oser dire je et s’affirmer pour agir en cohérence, penser à l’autre et aller à sa rencontre’’. Prendre sa place c’est à la fois dire, voir et faire. Prendre sa place revient à prendre soin de la vie, car en trouvant sa place, on rend service à tous. Le scoutisme permet de découvrir que parfois la seule chose que l’on peut faire quand on voit c’est dire et questionner, pour faire bouger les lignes !