Aquarelle – interview d’artiste

Ce jeudi 23 novembre à 18h30, l’Etincelle Coworking a partagé ses murs avec Alain Ottenheimer et Geneviève Gay (atelier Georges Prisset), pour le vernissage de leur exposition d’aquarelles.

Les aquarelles d’A.O poussent au questionnement sur l’avenir des friches industrielles et la consommation sobre … C’est un thème connecté avec une dynamique actuelle (explosion des tiers lieux, chantiers participatifs, repair café, ateliers …) !

Les aquarelles de G.G sont empreintes d’une touche de jazz … Si vous fermez les yeux, vous pouvez peut-être entendre jouer pour le plaisir de vos oreilles, un quartet voire l’Orchestre du Capitole, figé lui aussi sur la toile ! Un style délicat, envoûtant et innovant se dévoile dans ce thème consacré à la musique et choisis par plaisir.

quartet_

G.G m’a consacré quelques minutes pour présenter ses toiles et échanger sur une passion commune … Elle a même partagé quelques astuces pour donner plus de relief dans les aquarelles (“l’utilisation d’une seringue par exemple”). Merci !

Quel est votre parcours en tant qu’artiste ?

‘’Je n’ai pas fait d’école d’art. J’ai pris des cours de peinture car c’est une passion. Je suis un artisan d’art amateur et non un artiste peintre professionnel reconnu’’

Est ce que vous peignez en atelier ou seule ?

‘’Je peins un peu seule, surtout en atelier. Peindre en atelier vous pousse à sortir de votre zone de confort. Il y a une synergie, un échange qui fait que vous ne réalisez pas les mêmes choses qu’en peignant seule chez soi …”

Est-ce que vous exposez souvent ?

‘’De temps en temps. Le plus difficile est de trouver des salles prêtes à nous prêter les murs et qui soit gratuite. Pour cette exposition, il se trouve qu’A.O travaille ici et que l’Etincelle Coworking a accepté de lui prêter les murs !’’

 

Publicités